Activité physique
 

L'activité sportive est essentielle dans le TDAH, c’est un excellent moyen de canaliser l’hyperactivité. Sur le plan biologique, le sport permet à notre corps et notre cerveau de fabriquer de la dopamine et de la noradrénaline, deux médiateurs que l'on cherche à stimuler avec le traitement médicamenteux.

 

De plus, le sport permet souvent comme l’expression le dit si bien, de se « vider la tête » et procure au sujet TDAH un moment de répit à son hyperactivité mentale bien appréciable. 

 

 

Thérapies non médicamenteuses