Quels sont les symptômes du TDAH ?
Généralités sur le TDAH de l'adulte
 

On distingue 3 grands types de symptômes :

Auxquels se rajoutent particulièrement chez l'adulte :

 

Les problèmes d'attention

Ces problèmes ont une expression variée, et se manifestent dans différents contextes de la vie quotidienne, scolaire et professionnelle. 

 

Un des symptômes les plus fréquents est le manque de concentration. Le sujet rencontre de grandes difficultés à rester attentif en cours, lors de réunions, sur son travail. Les personnes souffrant de TDAH expliquent souvent ne pas pouvoir rester pleinement concentrées plus de quelques minutes sur leurs tâches. Un manque de concentration peut être réellement problématique lorsque l'on conduit un véhicule. Les adultes souffrant de TDAH peuvent rencontrer des difficultés pour obtenir leur permis, et sont plus que la moyenne victimes d'accidents de la route. 

 

Très souvent, la lecture est difficile, dans certains cas impossible, obligeant le lecteur à lire et relire les mêmes passages. Dans les conversations, les personnes souffrant de TDAH ont du mal à suivre, on remarque parfois qu'elles n'écoutent pas, ont dit qu'elles sont ailleurs, dans la lune. Cela pose souvent des problèmes car ce symptôme peut être mal interprété par l'entourage, source de conflits ("tu ne m'écoutes jamais quand je te parle", "mon enfant n'écoute rien").

 

Ce manque de concentration est très souvent associé à une trop grande facilité à être déconcentré. Le sujet souffrant de TDAH est distrait, par ce qui l'entoure (des bruits, des conversations, des choses qui passent dans leur champ de vision) mais aussi par ses propres pensées qu'il décrit souvent comme envahissantes.

 

Le manque d'attention est responsable d'oublis. La personne qui souffre de TDAH explique perdre du temps à chercher ses affaires, ou perdre ses affaires comme les clés, les papiers, les lunettes... Il lui arrive aussi d'avoir oublié les tâches qu'elle a à accomplir comme des rendez-vous, des services à rendre. Les erreurs d'étourderies sont fréquentes, la personne explique souvent se tromper, faire des erreurs bêtes. les étourderies et les oublis ont souvent un impact majeur dans la vie, avec un plus grand risque de perte d'emploi, d'accidents domestiques, d'échec scolaire.

 

Les problèmes d'hyperactivité

Ils sont présents chez environ 2 adultes sur 3. L'hyperactivité telle qu'on la voit chez l'enfant se manifeste très rarement sous cette forme chez l'adulte, elle est volontiers plus intériorisée. 

 

On peut observer une instabilité motrice. C'est à dire que la personne hyperactive a du mal à rester assis, se lève souvent, parfois lorsque ce n'est pas approprié. L'obligation de rester assis peut alors être l'objet de souffrances. Assis, l'hyperactif doit faire de grands efforts pour ne pas gigoter, remuer sur sa chaise, trembler des jambes. Il a souvent besoin d'avoir les mains occupées. Cela conduit alors l'hyperactif à refuser les situations où l'on doit rester assis. L'hyperactif a la bougeotte, il supporte difficilement de rester longtemps au même endroit, il lui est pénible de profiter de moments de calme avec ses proches.

 

L'hyperactivité se traduit aussi dans les actes. La personne hyperactive explique fréquemment se sentir obligée d'être en activité, elle aimerait s'arrêter pour se reposer, mais n'y arrive pas. Cela conduit souvent à des états d'épuisement pour le sujet lui-même et son entourage. Il existe bien souvent une hyperactivité verbale, le sujet parle beaucoup, vite et laisse peu la parole aux autres, ce qui peut paraître impoli et contribue à dégrader ses relations sociales

 

L'impulsivité

Très souvent associée à l'hyperactivité, l'impulsivité est souvent une plainte au premier plan. Elle se manifeste de différentes manières.

 

Premièrement, la personne souffrant de TDAH est souvent qualifiée d'impatiente, elle ne supporte pas attendre. L'attente génère des émotions négatives que le sujet a du mal à contrôler. Il fait les choses trop vite, de façon trop précipitée. Cela se traduit dans les paroles par une tendance à terminer les phrases de son interlocuteur, et à parler sans avoir suffisamment réfléchi.

 

L'impulsivité, c'est aussi une difficulté à canaliser ses émotions. L'hyperactif réagit souvent de manière explosive, submergé par des émotions qu'il n'a pas réussi à contrôler. Il agit souvent sans réfléchir, ce qui l'amène à regretter les conséquences négatives de ses actes.

 

Les personnes souffrant de TDAH ont une forte propension à l'ennui, de ce fait elles sont souvent en recherche de sensations fortes, d'adrénaline. Les prises de risque sont fréquentes, les conduites à risque également comme la consommation de drogue, les infractions du code de la route.

 

Les difficultés d'organisation

C'est un problème majeur chez les adultes, au premier plan bien souvent. Ces difficultés ne sont pas spécifiques à l'adulte, mais les conséquences d'un manque d'organisation est souvent plus pénalisant chez eux que chez l'enfant.

 

Les problèmes d'organisation peuvent être observés à plusieurs niveaux et premièrement, sur le plan matériel. Le manque d'organisation matérielle, de rangement est source de perte de temps et aggrave les oublis. L'organisation des idées peut se trouver perturbée. Parfois, la personne souffrant de TDAH a du mal à structurer son discours, élaborer un plan, déterminer les différentes étapes pour atteindre un objectif. La gestion du temps est souvent problématique, avec des retards nombreux notamment.

 

Les tâches qui nécessitent un effort intellectuel sont souvent repoussées à plus tard, réalisées dans l'urgence, ou simplement abandonnées. C'est ce que l'on appelle la procrastination, qui est une source de stress majeur.

 

Enfin, les difficultés se manifestent dans l'accomplissement des tâches. Les personnes souffrant de TDAH décrivent un sentiment de manque de productivité, et rencontrent des problèmes majeurs pour terminer ce qu'elles commencent.